17/04/2006

Le roi des derniers jours

sous-titré « la véritable histoire »

Mais je pense qu’elle noircit le personnage de Jan de Leyde. Le prince-évêque était un jouisseur tout autant ; mais il a presque un aspect sympathique dans le film. Une chose est sure : le XVIème siècle n’était pas un siècle tendre

 

08:30 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.