13/06/2006

Monsieur leguignon Lampiste

Les bonnes intentions de Diogène Leguignon, lampiste à la S.N.C.F., l'amènent invariablement devant le tribunal. Tout dernièrement encore, exproprié, il a quelque peu malmené les représentants de la force publique venus le déloger de son pavillon. Il emménage dans une vieille bicoque de la zone que l'administration lui a octroyée. Le magot du brocanteur qui occupait précédemment les lieux va de nouveau faire arrêter Leguignon. Il deviendra une sorte de héros local et permettra l'achèvement de l'immeuble rêvé, destiné à remplacer les taudis.

09:29 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

11/06/2006

Monsieur Chasse Théâtre

 
Moricet aime Léontine. Léontine aime Duchotel (une chance, c'est son mari). Duchotel aime Madame Cassagne (une chance, c'est sa maîtresse). Et ce chassé-croisé ne gêne en rien la vie quotidienne de ces personnes : un vrai système d'horlogerie.
Mais bientôt, le grain de sable s'introduit dans le mécanisme : une stupide histoire de pâtés... Alors cette machine, jusque-là bien silencieuse, s'emballe...
 



07:37 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/06/2006

Mon beau-père et moi

 
Quand un jeune homme doit encore aller demander la main de sa future aujourd’hui, c’est que les parents sont encore de la vieille école. Mais quand le beau-père, est un agent de la C.I.A., cela tourne au cauchemard pour le futur gendre. Et ici le pauvre accumule les bévues. Le beau-père adore les chats, lui il les a en horreur. Le beau-père a installé des cameras partout dans la maison. L’autre futur gendre est docteur, également son père ; notre héros lui n’est

13:21 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

08/06/2006

Mam'zelle Nitouche

 
En 1880, la mignonne Denise de Flavigny a été surnommée Nitouche par Célestin, respectable professeur de musique du couvent des Hirondelles. En cachette, il dirige dans la petite ville de garnison les répétitions d'une opérette légère dont il est l'auteur sous le pseudonyme de "Floridor". De plus, il est l'amant de la vedette: Corinne. Un jour, il doit accompagner Denise, une élève, à Paris et l'enferme dans sa chambre d'hôtel pour la première de sa pièce. Mais celle-ci parvient à s'échapper avec la complicité de La Vauzelle. Denise découvre alors que Célestin mène une double vie, écrit des opérettes et les fait jouer. Nitouche qui refuse de se marier avec le garçon qu'on lui destine se retrouve sur la scène du théâtre jouant la comédie, puis déguisée en soldat dans une cour de caserne, toujours en compagnie de Célestin-Floridor voué à la colère du major du régiment. Mlle de Flavigny finira tout de même par épouser le lieutenant de Champlatreux.
 

adaptation de l’opérette avec un Fernandel toujours bien dans son rôle ; quant à De Funes il était certainement à ses débuts et rien ne laissait prévoir la suite

09:02 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/06/2006

Comme une image

Avec Jean-Pierre Bacri

          Agnès Jaoui

 

Lolita Cassard, vingt ans, en veut au monde entier, parce qu'elle ne ressemble pas aux filles des magazines, et aimerait tellement se trouver belle, au moins dans le regard de son père, trouver son regard tout simplement.
Etienne Cassard regarde peu les autres, parce qu'il se regarde beaucoup lui-même et qu'il se sent vieillir.
Pierre Miller, un écrivain, doute de ne jamais rencontrer le succès, jusqu'au moment où il rencontre Etienne Cassard.
Sylvia Miller, un professeur de chant, croit en son mari, en son talent, mais doute du sien et de celui de son élève Lolita, jusqu'au moment où elle se rend compte qu'elle est la fille d'Etienne Cassard, cet auteur qu'elle admire tant.
C'est l'histoire d'êtres humains qui savent très bien ce qu'ils feraient s'ils étaient à la place des autres mais qui ne se débrouillent pas très bien à la leur, qui la cherchent tout simplement.

 
 

08:31 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/06/2006

L'inconnu dans la maison

J'avais déjà sur ce blog parlé d'un premier film dont l'acteur principal était Raimu et dont le titre variait peu
 
Ici, nous avons affaire à un intéressant remake avec Jean-Paul Belmondo reprenant magistralement le rôle de Raimu. Bien sûr le scénario est modernisé ; nous sommes à l'époque de la télévision
 

Me Jacques Loursat est un très brillant avocat qui a sombré dans l'alcoolisme à la suite du suicide de sa femme. Sa fille Isabelle, qui le rend responsable du décès de la mère, ne lui parle plus.

Une nuit, alors qu'il rentrait îvre d'une maison close, Loursat entend un coup de feu à l'intérieur de sa demeures alors qu'il se trouvait devant la porte d'entrée de sa demeure. Il découvre, peu après, un jeune homme agonisant au premier étage : Joël Cloarec. Très vite, les soupçons de la police se tournent vers un dénomé Manu, ami d'isabelle, lequel se retrouve très vite inculpé puis renvoyé devant les assises. Loursat entreprend de le défendre...

 

09:30 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/06/2006

Ma femme s'appelle Maurice

 

Avec Chevallier et laspalès

          Anémone

          Martin Lamotte

          Virginie Lemoine

          Guy Marchand

 

Georges Audefey est un mari volage vivant aux crochets de sa femme Marion.
Catherine l'une des maîtresses de Georges décide de tout révéler à Marion de leur relation.
Mais Georges va se servir de Maurice Lappin pour éviter la rencontre...

07:37 Écrit par JMG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |